info@tlacorp.es
+34 965 48 81 68

IMPÔTS À PAYER LORS DE LA LOCATION D’UNE PROPRIÉTÉ EN ESPAGNE EN TANT QUE NON-RÉSIDENT (MODÈLE 210)

Lorsque vous possédez une propriété en Espagne et que vous êtes NON RÉSIDENT ESPAGNOL, et que vous ne l’utilisez pas comme résidence permanente, CHAQUE ANNÉE, vous devez présenter une déclaration fiscale sur votre propriété, et ce, même si la propriété est louée ou non louée. Et cela se fait par le biais d’une DÉCLARATION FISCALE ANNUELLE pour les REVENUS IMPUTÉS (2 % de valeur cadastrale / an).

Et, lorsque vous louez une propriété et que vous recevez un « revenu », vous devez déclarer au même moment que vous recevez le revenu, dans une DÉCLARATION QUATERLY.

Lorsque vous louez une propriété, vous recevez un « revenu » qui est soumis à l'”impôt sur le revenu » espagnol en Espagne, qui varie selon que vous êtes « résident fiscal espagnol » ou « non-résident espagnol ».

Si vous êtes résident, alors l’impôt est l’impôt sur le revenu des résidents (IRPF-« Impuesto de la Renta de las Personas Físicas » – MODÈLE 100), et si vous êtes non-résident, l’impôt est l’impôt sur le revenu des non-résidents (IRPFNR-« Impuesto de la Renta de las Personas Físicas No Residentes » – MODÈLE 210).

Si vous êtes « résident fiscal espagnol », vous devez déclarer vos revenus locatifs dans notre déclaration fiscale annuelle (modèle 100).

Mais, si vous êtes un résident fiscal non espagnol, vous devez déclarer vos revenus dans l’impôt sur le revenu des non-résidents (modèle 210) de la manière suivante:

– QUATERLY: Lorsque vous louez votre propriété, vous avez la déclaration de ces revenus au cours du même trimestre de l’année au cours duquel ils sont générés. Donc, ici dans ce post, nous avons considéré le cas dans lequel le loyer est à des fins « touristiques », mais, aussi, vous pouvez louer à des fins « résidentielles ». Dans les deux cas, vous devez déclarer les revenus dans le trimestre correspondant du yeat.

« Loyer résidentiel »: Cela signifie, lorsque vous louez à des fins « résidentielles », avec des familles ou des individus à moyen-long terme qui le louent pour « vivre » et non pour « tourisme ».

– ANNUEL – REVENUS IMPUTÉS: En tant que résident, ou en tant que non-résident fiscal, vous devez faire la déclaration annuelle des impôts (IRPF / IRPFNR).  Ainsi, pour les périodes de l’année où vous ne louez pas la propriété, en tant que non-résident, il y a un impôt à payer (nous appelons cela « revenu imputé »), et celui-ci est déclaré à la fin de l’année suivante.

 

Un exemple :

Vous êtes non-résident et obtenez un loyer pour une propriété touristique en février 2022.

1.- Déclaration trimestrielle: Vous devez déclarer ce revenu au cours du même trimestre. Les présentations de ces déclarations doivent être faites avant 20 jours après la fin du trimestre. Dans le cas de l’exemple, les revenus de loyer du trimestre janvier-mars doivent être déclarés dans les déclarations fiscales à soumettre avant le 20 avril 2022.

Le reste de l’année 2015, il n’y a plus de loyer sur la propriété.

2.- Déclaration annuelle: Ensuite, avant la fin de l’année suivante, 2016, vous devez présenter la déclaration d’impôts et payer le temps que la propriété n’a pas été louée.

Donc, s’il vous plaît, soyez informé que, lors de la location d’une propriété à des fins touristiques, avec votre obligation LÉGALE d’enregistrer votre propriété, vous avez l’OBLIGATION FISCALE de déclarer les revenus TRIMESTRIELLEMENT, puis, ANUELLEMENT, pour le reste de l’année.

Dois-je payer la TVA?:

Il y a une grande confusion sur le marché à propos de cette question. Purement, les revenus locatifs ne sont pas soumis à la TVA.

Donc, si vous utilisez votre propriété à des fins à la fois résidentielles ou touristiques, VOUS N’AVEZ PAS À PRODUIRE DE FACTURE, et la transaction N’EST PAS TAXÉE PAR LA TVA.

Mais, c’est juste dans le cas où les revenus que vous recevez sont SEULEMENT POUR LOUER. Mais, lorsque vous offrez d’autres services similaires à l’hôtel, comme:

– Restaurant, nourriture, petit déjeuner

– Nettoyage à l’intérieur de l’appartement

– Laver les serviettes, les draps, etc.

Dans ces cas, vous devez PRODUIRE UNE FACTURE et facturer la TVA sur votre service.

Les exigences seront les suivantes :

– Présentez une facture à chacun de vos invités

– Facturer la TVA (10 %)

– Déclarer la TVA trimestriellement

– Déclarer la TVA annuellement

– S’inscrire en tant que professionnel auprès de l’administration fiscale

– Déclarer l’impôt sur le revenu trimestriellement

– Déclarer l’impôt sur le revenu annuellement

  • B) IMPÔT À PAYER

Clarifié ce qui précède, nous allons maintenant examiner comment payer les revenus reçus par le biais d’une maison de vacances.

Aux montants nets reçus du loyer, dans le cas où vous résidez dans l’un des pays de l’UE + Icelnad + Norvège,  vous pouvez réduire:

– Les intérêts proportionnels (et non le capital) de l’hypothèque (ou de tout autre type de crédit utilisé pour acheter le bien) payés pour l’acquisition du bien.

– La taxe municipale proportionnelle, la collecte des ordures, l’assurance habitation, les charges communautaires, etc.

– La réforme proportionnelle, l’entretien, le mobilier, l’équipement, l’eau, l’électricité, Internet, etc.

– Marketing, publicité, avocats, etc.

– Amortissements de biens, d’ameublement et d’appareils électroménagers

NOTE IMPORTANTE: Si vous résidez dans un pays en dehors de l’UE (États-Unis, Royaume-Uni, Canada, Mexique, Russie, etc.), vous ne pouvez pas déduire les dépenses ci-dessus de la base d’imposition.

Ainsi, la différence la plus importante dans l’impôt sur le revenu espagnol pour les non-résidents est la suivante:

    • Résidents de l’UE+Norvège+Islande:
      1. La base de l’impôt peut être réduite des dépenses énumérées ci-dessus
      2. Taux d’imposition: 19 %
    • Résidents non membres de l’UE
      1. La base de la taxe ne peut être réduite d’aucun élément. Ainsi, le montant des revenus perçus par le loyer sera imposé en totalité.
      2. Taux d’imposition 24 %

Un exemple :

« A » a une maison sur la Costa Blanca, qui n’est pas utilisée comme maison permanente, et il décide de la louer via Airbnb, ou toute autre plate-forme similaire.

    • Déclarer le loyer obtenu: La maison est évaluée à 150.000 EUR, et le loyer total obtenu a été de 6.000 EUR en 4 mois, mai, juin, juillet, août de 2022.
    • Taxe d’habitation. Annuel est de 500 EUR. Donc, 500/12*4 = 166,6 EUR. Il s’agit du montant proportionnel de la taxe d’habitation au cours de la période de 4 mois au cours de laquelle la maison a été louée.
    • Intérêts hypothécaires: « A » a payé cette année 1.200 EUR d’intérêts hypothécaires, donc, 400 EUR correspond à la période de location.
    • Frais de communauté: Chaque année est de 600 EUR, donc, 200 EUR correspond à la période de location.
    • Collecte des ordures: 150/an. Ainsi, 50 EUR correspond à la période de location.
    • Assurance habitation : 350/an. Ainsi, 33,1 EUR correspond à la période de location.
    • Paiement des frais de marketing: 300 EUR
    • Eau, électricité, gaz, internet: 450 EUR correspond à la période de location.

TOTAL DES DÉPENSES: 1.599,7 EUR. Il s’agira du montant total que « A » pourra déduire des revenus perçus. Ainsi:

6.000 – 1.599,7 EUR = 4.400,3 EUR

Le montant de 4.400,3 EUR paie 836.057 EUR en taxes, selon le barème ci-dessous:

I.- TAUX D’IMPOSITION POUR 2022 –  Revenus obtenus par la location de biens de RÉSIDENTS NON FISCAUX :

    • 19% pour les ressortissants de l’UE + Islande + Norvège: De l’assiette de la taxe, ces ressortissants peuvent déduire des concepts suivants: -électrique, eau, électrique. Taxe municipale (IBI), communauté de propriétaires, dépenses de réformes, entretien et réparation de la propriété, intérêts hypothécaires et amortissement.
    • 24% pour les ressortissants NON UE (États-Unis, Royaume-Uni, Canada, Mexique, etc.): De la base de l’impôt, ces ressortissants NE PEUVENT DÉDUIRE AUCUNE des dépenses ci-dessus, de sorte que la base de l’impôt est imposée en totalité à 24%.

II.- TAUX POUR LES RÉSIDENTS FISCAUX ESPAGNOLS

TAUX D’IMPOSITION POUR LES REVENUS RÉGULIERS
Revenus Taux d’imposition
Jusqu’à 12.450 € 19 %
12.450 – 20.200 € 24 %
20.200 – 35.200 € 30 %
35.200 – 60.000 € 37 %
60.000 – 300.000 € 45 %
+ 300.000 € 47 %

 

TAUX D’IMPOSITION POUR L’ÉPARGNE
Revenus Taux d’imposition
Jusqu’à 6000 € 19 %
6000 – 50.000 € 21 %
50.000 – 200.000 € 23 %
+ 200.000 € 26 %

Et cette déclaration d’impôt aurait dû se faire en 2 déclarations, faites le bon trimestre de l’année 2021. De cette façon:

– Le loyer obtenu en mai et juin, aurait dû être déclaré dans la déclaration trimestrielle faite avant le 20 juillet 2022.

– Le loyer obtenu en juillet et août, aurait dû être déclaré dans la déclaration trimestrielle faite avant le 20 octobre 2022.

    • Déclarer le reste de l’année: Comme la maison n’est pas un logement permanent, alors, « A » doit déclarer, et payer, pour le reste de l’année la maison n’est pas destinée à être un régime économique.  Donc, ceci est payé:

– Dans la déclaration annuelle d’impôt sur le revenu. Si « A » était résident espagnol, avant la fin du mois de juin 2022, et si « A » était non-résident, avant le 31.12.2022.

QUE SE PASSE-T-IL AVEC LA PROPRIÉTÉ POUR LA PÉRIODE QUI N’EST PAS LOUÉE AU COURS DE L’ANNÉE?

Dans le cas où la propriété louée n’est pas votre MAISON PERMANENTE, alors, vous devez payer une taxe pour le temps non loué. Cette taxe est une moyenne de 0,4-0,5 % calculée à partir de la valeur Catastral, et elle est déclarée avant la fin de l’année SUIVANTE.

Dans le cas de l’exemple, cette taxe pour la propriété « vide » au cours de l’année 2022, devrait être présentée avant la fin de 2023